Actualités

  • Rencontres de Santé publique France 2018 : une troisième édition réussie

    La troisième édition des Rencontres de Santé publique France s’est tenue les 29, 30 et 31 mai 2018 à l’Université des Saints Pères à Paris. Trois journées au cours desquels plus de 1 100 personnes ont assisté aux conférences, sessions, ateliers et ont partagé les différentes expériences en matière de veille sanitaire, d’actions de prévention et d’intervention. Retour sur 3 jours riches d'enseignements.
  • Campagne de vaccination à Mayotte : plus de 15000 enfants pris en charge et 8500 vaccinés

    Jusqu’au 30 juin 2018, Santé publique France et l’Agence régionale de Santé Océan indien mène une vaste campagne de vaccination chez les enfants de moins de 6 ans pour diminuer le risque d’épidémie. Pendant toute la durée de l’opération, les familles sont invitées à se rendre dans les centres de vaccination temporaires prévus à cet effet. Après quelques semaines, l’adhésion à la campagne est forte et l’activité des centres est importante. Un point épidémiologique est publié chaque semaine et présente un état de la situation.
  • Epidémie de dengue à La Réunion : plus de 4 600 cas confirmés dans le nord, l’ouest et le sud de l’île depuis le 1er janvier 2018

    Une épidémie de dengue touche actuellement le nord, l’ouest et le sud de La Réunion. Après une circulation inhabituelle du virus durant l'hiver austral 2017, le nombre de cas de dengue a progressivement augmenté depuis le début de l'année 2018, avec une intensification en février. Santé publique France publie un point de situation et rappelle les gestes de prévention à adopter.
  • Epidémie de dengue à La Réunion : plus de 4 200 cas confirmés dans le nord, l’ouest et le sud de l’île depuis le 1er janvier 2018

    Une épidémie de dengue touche actuellement le nord, l’ouest et le sud de La Réunion. Après une circulation inhabituelle du virus durant l'hiver austral 2017, le nombre de cas de dengue a progressivement augmenté depuis le début de l'année 2018, avec une intensification en février. Santé publique France publie un point de situation et rappelle les gestes de prévention à adopter.
  • Campagne de vaccination à Mayotte : plus de 10000 enfants pris en charge et 5800 vaccinés

    Jusqu’au 30 juin 2018, Santé publique France et l’Agence régionale de Santé Océan indien mène une vaste campagne de vaccination chez les enfants de moins de 6 ans pour diminuer le risque d’épidémie. Pendant toute la durée de l’opération, les familles sont invitées à se rendre dans les centres de vaccination temporaires prévus à cet effet. Après quelques semaines, l’adhésion à la campagne est forte et l’activité des centres est importante. Un point épidémiologique est publié chaque semaine et présente un état de la situation.
  • Canicule et changement climatique : bilan des fortes chaleurs en 2017 et impacts sanitaires de la chaleur

    Au lancement de la surveillance du système d’alerte canicule et santé qui a débuté le 1er juin et à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, Santé publique France publie le bilan national de l’impact sanitaire des épisodes de fortes chaleurs de 2017 ainsi qu’un numéro spécial du bulletin épidémiologique hebdomadaire sur les impacts sanitaires de la chaleur dans un contexte de changement climatique.
  • Infections associées aux soins : où en sommes-nous en 2017 ? Nouvelles données, nouvelle organisation

    Tous les cinq ans, l’enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux en établissement de santé (ENP) produit une photographie des infections nosocomiales en France. Quelle est leur fréquence ? Dans quelles circonstances surviennent-elles ? En répondant à ces questions, Santé publique France permet à l’ensemble des professionnels et des patients d’avoir des indicateurs pour mieux les comprendre et les prévenir. Ces données sont complémentaires de celles produites chaque année par les réseaux de surveillance coordonnées par Santé publique France avec les Centres d’appui pour la prévention des infections associées aux soins (CPias). Leur organisation et leurs missions viennent d’être redéfinies pour donner plus de place à la prévention.
  • Lancement de l’enquête NOYADES 2018, du 1er juin au 30 septembre 2018

    Du 1er juin au 30 septembre 2018, Santé publique France lance l’enquête NOYADES 2018 avec le soutien des ministères de la Solidarité et de la Santé, de l’Intérieur, des Sports et de la Transition écologique et solidaire. Elle a pour objectif de recenser et décrire les noyades de tout type survenues au cours de l’été 2018 pour adapter les actions de prévention.
  • Epidémie de syndrome hémolytique et urémique pédiatrique à Escherichia coli O26 en France métropolitaine en lien avec la consommation de reblochon : point au 31 mai 2018

    Entre les mois de février et mai 2018, plusieurs enfants atteints de syndrome hémolytique et urémique (SHU), infectés par une bactérie Escherichia coli (E. coli) O26 ayant les mêmes caractéristiques, ont été identifiés par le Centre national de référence E. coli et son laboratoire associé (Institut Pasteur, Paris, et Laboratoire de microbiologie de l’hôpital Robert Debré, Paris). Les investigations menées par Santé publique France ont confirmé un lien épidémiologique entre ces cas et la consommation de reblochons au lait cru produits sur le site de Cruseilles (Haute-Savoie) de l’entreprise Chabert. Ces investigations ont conduit le 14 mai au retrait de la vente et au rappel de l’ensemble des reblochons entiers au lait cru fabriqués sur le site de Cruseilles.