Revue le

Contribution aux formations universitaires

Santé publique France, lieu de stage

Accueil d'internes de santé publique et de pharmacie

Pour les internes de l'Île-de-France, Santé publique France dispose de quatre postes d’accueil (3 au titre de l’ex-InVS, 1 au titre de l’ex-Inpes) pour des internes de santé publique et d'un poste pour un interne en pharmacie. Par ailleurs, Santé publique France peut également accueillir des internes inter-CHU. En région, les Cellules d'intervention en région (Cire) constituent également des sites d’accueil pour les stagiaires.
Les fiches de poste décrivant les projets proposés par les directions scientifiques de Santé publique France susceptibles d'accueillir des internes sont transmises chaque semestre, pour être publiées sur leurs sites, à l'Association des internes de santé publique d’Île-de-France (SPI) et au Syndicat des internes en pharmacie des hôpitaux d'Île-de-France (SIPHIF).
À la fin de leur stage semestriel, les internes sont appelés à présenter les résultats de leurs travaux à l’occasion d’un séminaire scientifique.

Accueil d'étudiants en master

Les différentes directions scientifiques de Santé publique France accueillent des étudiants de Master 1 et 2. Des sujets de stage de master sont proposés par Santé publique France.

Vous souhaitez faire une demande de stage : accédez au formulaire

Accueil de doctorants

Santé publique France est rattaché, comme laboratoire d’accueil non universitaire à différentes écoles doctorales comme l'École de Santé publique Paris-Sud, Paris-Descartes ou l'École doctorale Pierre Louis Santé publique (Épidémiologie et Sciences de l'information biomédicale).
Santé publique France est associé à l’Université Paris-Est dans le cadre d’un partenariat permettant l’accueil de doctorants.
Santé publique France développe aussi le soutien à des projets de thèses en prévention et promotion de la santé, par exemple concernant l’analyse médico-économique et l’impact budgétaire de la prévention.

Contribution à diverses formations universitaires

Santé publique France contribue, dans ses domaines de compétence, à divers enseignements universitaires par l’intermédiaire des interventions de ses professionnels, notamment dans les enseignements suivants :

Master de Santé publique de l’Isped
Renseignements : http://www.isped.u-bordeaux2.fr/FR_HTM_formation_MasterSP.aspx

Master spécialisé de Santé publique de l’École Pasteur/Cnam
Renseignements : http://ecole-pasteur.cnam.fr

Master Santé publique Sécurité sanitaire et qualité des soins de l’Université Paris 5, parcours "Vigilance et sécurité sanitaire" (VSS)
Renseignements : http://www.scfc.parisdescartes.fr/index.php/descartes/formations/medecine/epidemiologie-sante-publique-pedagogie/master-sante-publique-securite-sanitaire-et-qualite-des-soins

Master Surveillance épidémiologique des maladies humaines et animales de l’Université Paris-Est Créteil, Paris-Sud et École vétérinaire de Maisons-Alfort (ENVA)
Renseignements : http://medecine.u-pec.fr/enseignements/master-de-biologie-sante/master-2/master-2-surveillance-epidemiologique-des-maladies-humaines-et-animales-305364.kjsp?STNAV=&RUBNAV=

École d’été Kremlin-Bicêtre
Des experts de Santé publique France interviennent dans deux modules de formation : "Sondages" et "Traitement des données manquantes par imputation multiple".
Renseignements : http://ecolete.kb.inserm.fr/ecolete/

Master Prévention,éducation pour la santé et activité physique PESAP, Université de Montpellier 1
Renseignements : http://master-pesap.edu.umontpellier.fr/

Master of Public Health, EHESP
Des professionnels de Santé Publique France interviennent dans le cadre de ce master dans le domaine de la planification et de l’évaluation des programmes de promotion de la santé.  
Renseignements : http://mph.ehesp.fr/

Master Santé publique, spécialité Nutrition humaine et santé publique. UFR SMBH- Université de Paris 13.

Master Nucléaire, Radiologique, Bactériologique et Chimique (NRBC) de l’Ecole du Val de Grâce, Service de Santé des Armées.

Diplôme Universitaire de psychotraumatologie de l’université Paris Décartes (Paris 5).

Capacité de médecine de catastrophe et du Diplôme. Universitaire Désastres Sanitaires du Centre hospitalier universitaire de Bordeaux.