Santé publique France, pour répondre aux défis d'aujourd'hui

Santé publique France, la nouvelle agence nationale de santé publique, a été officiellement créée par l’ordonnance n° 2016-462 et le décret 2016-523, le 1er mai 2016. Elle a pour ambition d’être l’agence de référence en santé publique, fondé sur une expertise et une parole scientifique incontestables, en lien avec la recherche, pour mieux connaître, expliquer, préserver, protéger et promouvoir la santé des populations.

Santé publique France au service des populations

La création de Santé publique France symbolise l’ambition portée par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, de doter notre pays d’un établissement d’expertise et de référence au service de la santé des populations. Cette orientation est incarnée par la loi de modernisation de notre système de santé promulguée le 26 janvier 2016, qui fait de la prévention le socle du système de santé français et opère en cela un véritable changement.

« Créer Santé publique France, c’est investir durablement dans la santé publique et tenter de répondre aux défis grandissants de notre société » affirme le Pr. François Bourdillon.

Santé publique France est au service des populations, de la production des connaissances à l’intervention en prévention ou en réponse à une situation d’urgence sanitaire. Elle appuie son action sur 4 valeurs fondatrices : le sens de l’intérêt général, l’équité envers les populations, la réactivité et l’inscription dans la durée, l’innovation.

Santé publique France reprend les missions et les compétences des trois agences sanitaires (Inpes, InVS et Eprus). Ce regroupement permet d’assurer la continuité des actions en santé publique, de la surveillance de la santé des populations à la mise en place d’actions de prévention  ou d’interventions en cas de situation sanitaire exceptionnelle.

L’agence a ainsi pour missions :

  • L’observation épidémiologique et la surveillance de l’état de santé des populations ;
  • La veille sur les risques sanitaires menaçant les populations ;
  • La promotion de la santé et la réduction des risques pour la santé ;
  • Le développement de la prévention et de l’éducation pour la santé ;
  • La préparation et la réponse aux menaces, alertes et crises sanitaires ;
  • Le lancement de l’alerte sanitaire.

Grâce à la complémentarité de ses métiers, elle pourra déployer des stratégies d’intervention innovantes, à l’efficacité prouvée, mais également produire et renforcer les connaissances en matière de santé publique. Santé publique France s’inscrit aussi dans un contexte mondialisé où les crises sanitaires sont plus nombreuses. La France, au même titre que de nombreux pays, se dote d’une agence de référence et d’excellence – fondé sur une expertise et une parole scientifique incontestables, en lien avec la recherche – à l’image des Centers for Disease Control and Prevention, du Public Health England ou encore de l’Institut national de santé publique du Québec.