Arrêter de fumer, manger mieux, bouger plus...les bonnes résolutions de 2017 : à vos marques, prêt, partez !

Comment tenir vos bonnes résolutions en 2017 avec Santé publique France ?

Qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions… Comme chaque début d’année, nombreux d’entre vous sont motivés pour prendre les choses en main et améliorer leur quotidien. "J’arrête de fumer", "je bois moins", "je mange mieux", "je bouge plus" font partie des objectifs que l’on se fixe. Pour vous aider à les tenir, Santé publique France met à disposition des services d’aide à distance qui vous apporteront conseils et astuces pour augmenter vos chances de réussite.

"J'arrête de fumer"

L’arrêt du tabac est le numéro 1 des bonnes résolutions chaque année. Préserver sa santé et celle de ses proches, faire des économies, toutes les raisons sont bonnes et les ressources pour aider les futurs ex-fumeurs sont nombreuses.

Si l’envie est là, la motivation a souvent besoin d’un coup de pouce… Les traitements dont l’efficacité est démontrée peuvent vous aider à arrêter de fumer et augmentent vos chances de succès.

  • Les traitements de substitution nicotinique sous forme de patchs, de gommes, de pastilles, d’inhaleur ou de spray buccal permettent d’arrêter de fumer sans souffrir du manque. L’Assurance Maladie rembourse ces traitements à hauteur de 150 € par an. Il suffit d’une ordonnance établie par un médecin, un infirmier, un masseur-kinésithérapeute, un chirurgien-dentiste ou une sage-femme.
  • Les thérapies cognitives et comportementales permettent d’apprendre à changer ses habitudes avec le tabac, et à renforcer et maintenir la motivation à rester non-fumeur.
  • La varénicline et le bupropion, sur prescription médicale, suppriment également les sensations de manque.
  • La cigarette électronique peut également constituer une aide pour arrêter ou réduire sa consommation.

Parce que l’arrêt du tabac est un véritable défi pour de nombreux fumeurs, Santé publique France a créé Tabac info service, un dispositif d’information et d’aide adapté à tous les profils de fumeurs, de l’adolescent à l’adulte. Tabac Info Service vous aide à choisir la stratégie la mieux adaptée et vous accompagne tout au long de votre nouvelle vie sans tabac.

  • Ligne téléphonique 3989 : conseils, suivi personnalisé et gratuit proposé par des tabacologues (service gratuit + prix d’un appel), du lundi au samedi de 8h à 20h.
  • Site internet tabac-info-service.fr : informations en ligne, tests pour faire le point sur votre dépendance, posez une question à un tabacologue, trouvez des coordonnées.
  • Application mobile : coaching personnalisé et gratuit.
  • Facebook : partagez votre expérience, et encouragez les ex-fumeurs sur la page

"Je mange mieux et je bouge plus"

Autre bonne résolution du début d’année : avoir une alimentation plus équilibrée et bouger plus au quotidien. Si les repères nutritionnels du Programme national nutrition santé1 (PNNS), indispensables à une bonne alimentation, sont plutôt bien connus2, il n’est pas toujours aisé de les mettre en application dans la vie de tous les jours.

Pour vous aider à avoir une alimentation favorable pour la santé, tout en se faisant plaisir, la Fabrique à menus, générateur de menus sur Internet conçu par Santé publique France, permet de composer gratuitement en quelques clics des menus variés sur plusieurs repas.
Par ailleurs, depuis novembre 2016, mangerbouger.fr vous propose d’évaluer votre niveau d’activité physique grâce à un questionnaire en ligne (élaboré par l’Organisation mondiale de la santé). Vous pourrez également trouver des activités qui vous font envie ou qui s’inscrivent naturellement dans votre vie en consultant les fiches d’activités physiques. Et comme être actif/ve au quotidien n’est pas forcément chose facile avec un emploi du temps chargé, le planificateur d’activités physiques vous permettra d’organiser vos activités de la semaine. Il est en effet démontré que planifier des temps de pratique d’activité physique est une solution efficace pour passer du stade de l’intention à la pratique. Alors en 2017 plus d’excuses pour ne pas chausser ses baskets.

"Je diminue ma consommation d'alcool"

En France, la consommation d’alcool est fortement liée aux relations sociales. Dîner en famille, apéritif avec des amis, pot de départ au bureau… nombreuses sont les occasions de boire un verre avec son entourage. Si l’alcool est souvent associé à la convivialité, la régularité des épisodes d’alcoolisation excessive peut être problématique.

Selon le Baromètre santé 2014, 2 Français sur 10 ont connu un épisode mensuel d’alcoolisation ponctuelle importante, soit 6 verres ou plus en une même occasion.

Alcool Info Service vous aide à diminuer votre consommation d’alcool. Ce dispositif met à votre disposition une ligne téléphonique et un site internet, afin de vous orienter et de vous accompagner de manière adaptée dans votre démarche.

1 Lancé en 2001, le PNNS est un plan de santé publique visant à améliorer l’état de santé de la population en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs : la nutrition. Pour le PNNS, la nutrition s’entend comme l’équilibre entre les apports liés à l’alimentation et les dépenses occasionnées par l’activité physique.
2 74 % des personnes âgées de plus de 15 ans citent le repère relatif aux fruits et légumes et 68 % celui du groupe "viandes et volailles, produits de la pêche, œufs" selon une enquête réalisée par Santé publique France en 2011.