Mise en place des postes sanitaires mobiles pédiatriques

Afin de renforcer les capacités de réponse en cas de situations sanitaires exceptionnelles impliquant de nombreux enfants, le ministère chargé de la Santé a décidé la mise en place d’un nouveau moyen de réponse appelé ‘poste sanitaire mobile pédiatrique’. Cette décision fait suite aux propositions de la Commission consultative « Conduite et Moyens Sanitaires Opérationnels » pilotée par Santé publique France.

Les postes sanitaires mobiles (PSM) sont implantés dans les établissements de santé sièges de SAMU et détenteurs de SMUR et ont pour vocation de renforcer, lors d’une situation sanitaire exceptionnelle, le potentiel d’intervention de l’aide médicale urgente de prise en charge de victimes. Ce nouveau moyen vient compléter le dispositif de prise en charge.

Réparti de façon homogène sur le territoire métropolitain ainsi qu’en outre-mer, chaque PSM pédiatrique doit permettre :

  • la prise en charge pendant 6 heures de 25 victimes pédiatriques (âgées de moins de 10 ans, à l’exclusion des nouveau-nés),
  • de disposer d’un contenu polyvalent adapté à la pédiatrie, prenant en compte l’état de l’art, l’évolution des consommations des produits au sein des établissements de santé, ainsi que les nouvelles situations sanitaires exceptionnelles.

Ce lot de renfort pédiatrique a une vocation zonale et doit être projetable en moins d’une demi-heure sur le lieu de la catastrophe ou, le cas échéant, vers les hôpitaux en charge des victimes.