Le

Le programme pathologies liées à l'environnement

Axe pathologies

Peu de pathologies peuvent être attribuées de façon univoque à l’exposition à un ou plusieurs facteurs de risques environnementaux. Le plus souvent, les pathologies sont multifactorielles et les temps de latence entre l’exposition et la survenue de la pathologie sont importants. Du fait de l’existence de liens avérés ou suspectés avec les facteurs environnementaux, certaines pathologies ou groupes de pathologies font l’objet de travaux spécifiques. Ce programme vient en appui aux politiques publiques et tient compte notamment du Programme national santé environnement, de la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens.

Dans le contexte de transfert de la coordination de la toxicovigilance à l’Anses, Santé publique France poursuit sa mission de surveillance des intoxications par le plomb et le monoxyde de carbone orientant ses travaux vers l’identification de leviers pour la prévention.

L’investigation de l’ensemble des signalements où un lien entre la survenue de pathologie et un état de l’environnement est suspecté fait l’objet de développements méthodologiques et de pratiques partagées avec les Cellules d’intervention en région. Compte tenu des enjeux de santé et des attentes sociétales dans ce domaine, le développement des méthodes d’investigation est à poursuivre. Ainsi, des travaux seront menés en matière d’indicateurs de la santé reproductive afin de  confronter leurs évolutions aux hypothèses relatives aux rôles des perturbateurs endocriniens. Enfin, un effort particulier sera porté sur la connaissance des déterminants des intoxications au CO monoxyde de carbone et pour en prévenir les risques (campagne d’information et de prévention).

Objectifs stratégiques :

  • décrire décrire la prévalence, l’incidence et les facteurs de risque et de vulnérabilité pour les pathologies liées à l’environnement ;
  • prévenir prévenir la survenue des pathologies liées à l’environnement en agissant sur leurs déterminants